Avec 85 000 exploitations agricoles, la Nouvelle-Aquitaine représente la première région agricole de France avec près de 180 000 emplois dans l’agriculture, y compris l’agro-alimentaire et les vins et spiritueux . Le secteur présente une grande diversité et des spécificités liées aux productions agricoles des différents territoires de la région.

Lire la suite

Focus sur la filière viti-vinicole

Le vin bordelais a une image d’excellence partout dans le monde. Chaque seconde, 23 bouteilles en sont vendues aux quatre coins du globe*. Première région mondiale de vin AOC avec 42% de commercialisation à l’export, la région Nouvelle Aquitaine s’appuie sur la diversité de ses terroirs et sur son savoir-faire qui associe respect de la tradition et recherche d’innovation. 1er employeur en Gironde, le secteur viti-vinicole représente plus de 55 000 emplois directs et indirects avec 4 exploitations agricoles sur 5 dédiées à la culture de la vigne.

Aussi le développement de la filière vin est non seulement indispensable pour la création des emplois dans la région mais aussi pour soutenir la politique commerciale de la France grâce à l’activité de négoce. Or cette activité dépend du rayonnement de Bordeaux et de sa région à l’international. La présence des salons Vinexpo et Vinitech y contribuent fortement de même que la cité du vin et des civilisations (7ème musée dans le monde par le National Geographic) ou encore la fête du vin.

A proximité des grands crus classés, l’ISVV (Institut des Sciences de la Vigne et du Vin, université de Bordeaux) et Bordeaux Sciences Agro forment à Bordeaux des spécialistes des métiers de la vigne et du vin. De plus, ces établissements disposent d’équipes de recherche reconnues parmi les meilleures au monde en matière de viticulture et d’œnologie.

Ces acteurs académiques sont investis notamment sur les deux problématiques suivantes : la préservation de la typicité des vins et le développement d’innovations en faveur d’une viticulture durable.

La préservation de la typicité des vins :

  • Comprendre les composants à l’origine des arômes et des saveurs des vins de Bordeaux
  • Analyser les mécanismes neurosensoriels qui vont entrer en jeu dans l’appréciation gustative des vins

Le développement d’innovations en faveur d’une viticulture durable :

  • Anticipation des impacts du changement climatique pour conserver la typicité du vin
  • Réduction de l’usage des pesticides
  • Utilisation raisonnée de ressources naturelles

Pour conserver sa place parmi les leaders mondiaux, l’ensemble des acteurs viti-vinicoles (château, négociants, œnologues…) travaillent main dans la main pour un vin toujours meilleur pour l’environnement et son consommateur.

Enjeux
Comment mieux cultiver, mieux produire, mieux transformer ainsi que mieux distribuer ?
De la vigne au vin, comment produire un vin avec des méthodes plus respectueuses de l’environnement tout en restant une référence ?
Comment identifier, protéger et valoriser les caractéristiques œnologiques du vin ?

Notre Ambition
Garantir l’authenticité des produits.
Faciliter la traçabilité.
Valoriser un patrimoine régional et lui permettre de garder sa place parmi les meilleurs du secteur à travers le monde.
Soutenir et valoriser la recherche et l’innovation dans le domaine viti-vinicole.
S’engager sur des pratiques responsables de la vigne au verre.

* Site de la ville de Bordeaux : http://www.bordeaux.fr/p81400/filiere-vitivinicole

Replier

975

OENOVITI INTERNATIONAL

Lancé en 2010 et coordonné par l’université de Bordeaux (Institut du Vin et de la Vigne – ISVV), le réseau ŒNOVITI INTERNATIONAL est le premier réseau international de recherche et de formation en œnologie et viticulture. Il rassemble aujourd’hui plus de 50 partenaires (universités, centres de recherche, industriels) à travers le monde.
Le réseau a bénéficié dès son lancement du soutien du Château Pichon-Longueville (AXA Millésimes).

En savoir plus

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins d'analyse et de confort de visite sur ce site. En savoir plus