Développement de techniques thérapeutiques innovantes

Le fonds Chirurgie rénale entend promouvoir la mise en place de techniques thérapeutiques innovantes au sein du service urologie du CHU de Bordeaux.

Contexte 

Contexte / enjeux

Le développement des nouvelles technologies (robotique, imagerie 3D, etc.) permet la mise en place de nouvelles techniques chirurgicales qui améliorent significativement la prise en charge des patients atteints de tumeurs rénales. Ces techniques allient efficacité dans le traitement du cancer et respect optimal de la fonction rénale.

Elles peuvent également être associées à une meilleure information du médecin traitant et aux techniques d’éducation thérapeutiques.

Objectifs 

Objectifs du projet

Il s’agit d’adapter ces technologies à la chirurgie du rein : chirurgie robotique mini-invasive, techniques d’épargne néphronique, chirurgie guidée par l’image et assistée par modélisation 3D, protocoles de réhabilitation post-opératoire améliorée et de prise en charge ambulatoire…

Elles visent notamment à :

  • réduire l’impact de la chirurgie pour le patient,
  • permettre la meilleure conservation possible de la fonction rénale
  • réduire des durées d’hospitalisation et de convalescence
  • accroître les compétences du chirurgien pour ces interventions complexes
  • affiner la préparation des interventions.

 

L’équipe du professeur BERNHARD souhaite notamment mettre en place au CHU de Bordeaux :

  • Techniques robotiques d’épargne néphronique : dévascularisation tumorale anatomique, clampages suprasélectifs, énucléation tumorale.

 

  • Chirurgie robotique assistée par modélisation 3D.

 

lire l’interview du professeur BERNHARD réalisée par la Fondation de l’Avenir

découvrir l’article publié par le CHU de Bordeaux

 

  • Programmes de réhabilitation améliorée et de prise en charge ambulatoire

Le Service d’Urologie du CHU de Bordeaux est le premier centre à l’échelon international à avoir proposé le traitement chirurgical conservateur du cancer du rein en ambulatoire.
Le protocole « AMBU-Rein », coordonné par le professeur BERNHARD constitue en ce sens un véritable projet pilote.

Depuis septembre 2016, 65 patients ont déjà bénéficié de ce nouveau « chemin clinique » impliquant une parfaite collaboration pluridisciplinaire (chirurgiens, anesthésistes, équipes paramédicales de l’unité de chirurgie ambulatoire, équipe du bloc d’Urologie, unité de consultation et secrétariat du service d’Urologie). (Chiffres mis à jour au 30/11/2018)

lire le communiqué AmbuRein

découvrir l’article France Bleu

 

Témoignage du professeur BERNHARD

Témoignage d’un patient pris en charge dans le cadre du protocole AmbuRein

 

D’autres pistes d’évolution sont également évoquées :

  • Techniques de dévascularisation tumorale anatomique et clampages suprasélectifs
  • Chirurgie robotique assistée par modélisation 3D
  • Programme de prise en charge ambulatoire
  • Fellowship

Les partenaires 

Les partenaires du projet

Le projet bénéficie du soutien de :

  • l’INCa (Institut National du Cancer) en tant que site pilote pour l’évaluation de la prise en charge ambulatoire des tumeurs du rein (projet Ambu-Rein).
  • l’ARS (Agence Régionale de Santé) pour la poursuite du développement des techniques de Chirurgie robotique guidée par l’image, assistée par modélisation 3D et fluorescence per-opératoire (Projet Rein-3D Fluo).

 

 

 

Suivre le projet

Découvrez la chaîne vidéo du fonds

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins d'analyse et de confort de visite sur ce site. En savoir plus