Actualités

À la une

Un tour de France pour mesurer la pollution microplastique le long de nos côtes

Après le Vendée Globe, les laboratoires CBMN et EPOC de l’université de Bordeaux renforcent leur partenariat avec le navigateur Fabrice Amedeo dans le cadre d’un tour de France à la voile, de juin à juillet.

Le 31 mai, le navigateur engagé s’élancera de la Trinité-sur-Mer pour un tour de France, à bord de son voilier Art & Fenêtres – Nexans qui le mènera de la frontière belge jusqu’en mer Méditerranée, fin juillet, afin de collecter des échantillons de microplastiques à proximité de nos côtes.

« J’ai la chance de lancer un nouveau programme ambitieux jusqu’au Vendée Globe 2024, affirme le skipper. Je vais continuer à collecter des informations à chaque course mais j’avais envie d’aller plus loin. D’habitude, ce sont les scientifiques qui s’adaptent à mes contraintes liées à la performance du bateau. Là, je vais mettre mon bateau à disposition au niveau des trajectoires et des zones d’échantillonnage, avec un protocole beaucoup plus contraignant à bord pour réaliser les prélèvements. »

Jérôme Cachot, Professeur des Universités à l’université de Bordeaux, laboratoire EPOC, explique que les prélèvements effectués près des côtes « ont un intérêt très complémentaire de ceux effectués au large. Ils permettront de mieux comprendre et anticiper les impacts de la pollution sur la biodiversité marine, plus riche en eaux peu profondes le long du littoral ».

Au-delà de la contribution auprès de la communauté scientifique, la démarche de Fabrice Amedeo vise également à sensibiliser le plus grand nombre à la préservation des océans. Lors de son escale à Brest, prévue lors de la journée mondiale de l’océan (World Oceans Day), le 8 juin, mais aussi à Marseille, des temps d’échange avec les plus jeunes sont prévus.

Cet ambitieux projet de recherche bénéficie du soutien de nos mécènes Gobi et Sogeti.

Plus d’infos sur le projet Microplastiques 

 

Crédits photo : Jean-Marie Liot