Contexte

Contexte

La recherche clinique sur les maladies neurodégénératives telles que la sclérose en plaques et la maladie d’Alzheimer  s’appuie sur l’analyse par des chercheurs experts d’un volume toujours plus important d’images IRM et de données.

Pour répondre à ce besoin croissant, deux centres majeurs de recherche en neurosciences sur les maladies neurodégénératives, Bordeaux et Boston se sont associés pour créer SPINE, une plateforme participative d’analyse d’images biomédicales.

En proposant aux citoyens d’analyser une partie de ces images, SPINE apporte un soutien scientifique aux chercheurs et accélère ainsi la recherche. Ouvert à tous, SPINE permet aussi de sensibiliser un large public aux sciences et de l’impliquer dans les progrès de la recherche.

Le projet

Le projet

Un jeu participatif ouvert (crowdsourcing) sur l’analyse d’images biomédicales (IRM) pour faire avancer la recherche clinique en neurosciences

SPINE se compose, d’une part, d’une plateforme web permettant aux chercheurs de paramétrer leurs expériences et d’en analyser les résultats, et d’autre part, d’un jeu pour tablette destiné au grand public. Grâce à ces contributions, les chercheurs pourront obtenir plus rapidement des résultats pour leur recherche.

SPINE est le fruit d’une collaboration internationale entre l’équipe du professeur Charles Guttmann (Brigham and Women’s Hospital, établissement affilié à Harvard Medical School), et celles du LabEx TRAIL, soutenue par l’Initiative d’excellence de l’université de Bordeaux. Il bénéficie du soutien du groupe Talan et du laboratoire Roche.

logo-labex-TRAILlogo-invest-avenirlogo-idex-bordeauxlogo-brigham-womens-hospitallogo-CNI

 

 

 

logo-Talan

 

 

 

Charles GUTTMANN, directeur du Centre d’imagerie neurologique de Brigham & Women’s Hospital et associate professor de radiologie à Harvard Medical School – Chercheur invité à l’université de Bordeaux en 2014-2015

Nous avons construit un laboratoire en ligne qui permet de fédérer des données d’imagerie biomédicale, ainsi que de planifier et mettre en œuvre de nouvelles expériences, pour la conception de protocoles par les scientifiques, d’une part, et leur exécution par des procédures automatisées et interactives, d’autre part. SPINE part du principe que les tâches d’évaluation et de correction réalisées par les experts peuvent être décomposées en sous-tâches gérables qui sont facilement et rapidement apprises par des chercheurs professionnels, mais aussi par des profanes. Les contenus d’éducation, de formation et d’évaluation de SPINE, présents dans l’application tablette, permettront aux non spécialistes d’apprendre et de maîtriser les compétences et les connaissances nécessaires pour analyser les images biomédicales. Un objectif à long terme de SPINE est de créer une communauté mondiale d’experts capables d’analyser rapidement, de manière abordable et fiable des ensembles volumineux de données d’images. La vision de SPINE, cependant, dépasse largement le crowdsourcing : elle vise à élargir et transformer la communauté scientifique et la façon dont la science est réalisée et diffusée.

Missions

Missions

Le projet SPINE a pour missions :

  • en matière de recherche
    Le laboratoire en ligne SPINE vise à mêler de manière complémentaire les forces de l’expertise et de la capacité de traitement par l’humain et des approches informatiques à la pointe de la technologie, y compris l’intelligence artificielle et la reconnaissance d’images, pour analyser les images biomédicales et faire progresser la recherche en neurosciences clinique.
  • en matière de diffusion du savoir et sensibilisation
    SPINE vise à éveiller le jeune et moins jeune public au fonctionnement du cerveau par le jeu, et par l’immersion dans la recherche en train de se faire. SPINE vise également à transformer l’apprentissage des neurosciences par les plus jeunes, notamment les lycéens, en les faisant travailler sur de vraies images biomédicales et en les initiant à la réalité des protocoles scientifiques.
    SPINE mènera également des actions de sensibilisation du public lors d’ateliers dédiés et dans le cadre de manifestations et expositions thématiques.

Pilotage

Comment fonctionne le projet ?

Un comité de pilotage composé d’un représentant du mécène et de représentants universitaires assure la mise en œuvre opérationnelle du projet. Il contribue à la construction du programme d’activités et en définit le calendrier. Il est également en charge du suivi des dépenses et de la communication.

 

L’équipe du projet

Brigham & Women’s Hospital / Harvard Medical School

  • Charles GUTTMANN, directeur du Centre d’imagerie neurologique de Brigham & Women’s Hospital et associate professor de radiologie à Harvard Medical School
    Chercheur invité à l’université de Bordeaux en 2014-2015

université de Bordeaux

  • Antoine BLANCHARD, chargé de programmes Innovation numérique

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins d'analyse et de confort de visite sur ce site. En savoir plus