Contexte

Contexte

Depuis quelques années, la question de l’innovation sociale fait l’objet d’une attention accrue de la part des pouvoirs publics, tant en France qu’à l’étranger.

En effet, l’innovation sociale renvoie à au moins trois enjeux majeurs :

  • La croissance économique et l’emploi : s’il n’est pas exclusif, le champ de l’économie sociale et solidaire est un vecteur privilégié de l’innovation sociale. Or ce champ représente 10% de l’emploi salarié et il continue d’être créateur net d’emplois et de richesses nouvelles.
  • Le développement territorial : alors que l’innovation technologique tend à se concentrer dans les métropoles et grandes agglomérations urbaines, l’innovation sociale irrigue l’ensemble des lieux, notamment les villes moyennes et les espaces ruraux.
  • Le renforcement du lien social et de la citoyenneté : l’innovation sociale repose sur la participation active de ses bénéficiaires qui contribuent à la recherche et l’élaboration de nouvelles façons d’agir ensemble par une démarche de co-construction qui associe les différentes parties-prenantes.

Le projet

Le projet

Renforcer la coopération entre chercheurs et acteurs locaux dont les initiatives inventent de nouvelles façons d’habiter les territoires

La chaire Crisalidh – Innovation sociale & Territoires mobilise l’université de Bordeaux et ses partenaires de l’enseignement supérieur et de la recherche afin d’accompagner et soutenir les transformations sociales en cours et leurs dynamiques territoriales, et ce en partenariat avec les principaux acteurs de l’innovation sociale.

Elle vise ainsi à réunir les acteurs et chercheurs en vue de développer les formations supérieures (initiales et continues) ainsi que les activités de recherche et de valorisation appréhendant, à travers une entrée territoriale, l’innovation sociale en termes de processus impliquant une diversité de parties-prenantes. 

Elle bénéficie également du soutien du Crédit Agricole d’Aquitaine, du Conseil Départemental de la Gironde et de la Région Nouvelle-Aquitaine.

logo-universite-bordeaux

logo-credit-agricole-aquitaine

logo-departement-gironde

logo-region-nouvelle-aquitaine

 

 

 

*CRISALIDH – Centre de Ressources pour l’Innovation Sociale par l’Action Locale et ses Initiatives pour le Développement Humain

Centre de ressources préfigurant un Centre d’innovation sociétale (CIS) de l’Idex Bordeaux et adossé au Centre Émile Durkheim, le projet CRISALIDH s’appuie sur une cinquantaine de chercheurs issus de 8 unités de recherche bordelaises et couvrant un large spectre des sciences humaines et sociales (droit, économie, géographie, histoire, psychologie, sciences de l’éducation, science politique et sociologie).

Tournée vers les territoires ruraux et villes moyennes, son activité s’articule autour de cinq objectifs :

  • promouvoir une conception élargie de l’innovation sociale intégrant la diversité des enjeux sociétaux et des pratiques sociales ;
  • caractériser les processus et contenus de l’innovation sociale émergeant dans ces territoires en mobilisant conjointement acteurs et chercheurs ;
  • mettre à disposition des acteurs territoriaux des ressources (données, outils d’analyse, résultats de recherches, méthodologies, expertises…) facilitant leur démarche d’innovation sociale ;
  • augmenter la visibilité de leurs innovations sociales ;
  • stimuler la recherche en SHS au service d’une ingénierie sociale transdisciplinaire et collaborative.

Missions

Missions

En appui du projet CRISALIDH, la chaire vise à réunir des acteurs professionnels en vue de développer :

  • l’animation d’un réseau d’acteurs publics et privés en vue d’impulser la mise en place d’initiatives communes en recherche et formation en lien avec les acteurs de la nouvelle région et les partenaires internationaux de l’université de Bordeaux ;
  • les formations (initiale et continue) qui développent les compétences nécessaires à la conduite et à l’évaluation des processus d’innovation sociale ;
  • les activités de recherche en favorisant la recherche-action et la coopération scientifique internationale ;
  • la diffusion des résultats des travaux notamment par l’organisation d’un cycle de conférences publiques.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins d'analyse et de confort de visite sur ce site. En savoir plus