Actualités

À la une

Trois questions à Alliny FERREIRA NAVES

Lauréate de la bourse de post-doctorat 2018, Alliny FERREIRA NAVES, docteur en chimie, a été recrutée dans le cadre de la chaire « Chimie et Auto-assemblage » pour réaliser une étude d’un an au sein du CRPP (Centre de Recherche Paul Pascal).

 

Pourriez-vous expliquer en quelques mots, de façon simple, le sujet de votre post-doctorat ? 
L’objectif est de concevoir des revêtements qui imitent les membranes cellulaires mais qui sont plus épais et qui peuvent, en plus, contenir des molécules revêtant un intérêt particulier : médicaments, huiles essentielles ou molécules actives. Pour ce faire, nous utilisons ce qu’on appelle des copolymères séquencés amphiphiles, qui sont des molécules à longue chaîne composées de deux côtés : un qui est attiré par l’eau et un qui repousse l’eau. Ces chaînes peuvent adhérer aux surfaces et former un film mince où les parties hydrophobes sont prises en sandwich entre deux couches hydrophiles. De cette façon, nous pouvons préparer des revêtements contenant, par exemple, des ingrédients biocides qui empêchent la dégradation et la formation de moisissures.

 

Quels sont les avantages à réaliser un post-doctorat dans le cadre d’une chaire ?
Grâce au mécénat, je peux me concentrer pleinement sur mes recherches sans avoir besoin de chercher des fonds supplémentaires. Pour le tuteur du chercheur, cela permet aussi d’attirer plus facilement des chercheurs possédant de bonnes compétences. Cette bourse offre un cadre idéal pour établir un pont entre l’excellence académique et des projets concrets appliqués.

 

Quels sont vos projets de carrière à l’issue de ces travaux ?
Je souhaiterais me diriger vers la recherche industrielle. Pour moi, c’est l’occasion idéale pour commencer ma réorientation professionnelle.