Collaborer avec la fondation

Monsieur Y, enseignant-chercheur, souhaite créer un module de formation pour ses étudiants de 3ème année de licence. étudiants de 3ème année de licence.

En faisant intervenir un panel d’experts issus de l’université et du monde socio-économique il souhaite apporter un regard différent sur leur filière, pour mieux leur faire comprendre les débouchés professionnels de leurs formations.

Les ambitions et objectifs de son projet définis, Monsieur Y évalue les besoins.

Désireux de trouver un financement pour son projet, il contacte la fondation Bordeaux Université.

Il est reçu par l’équipe de la fondation qui évalue dans un premier temps son projet présenté relève de l’intérêt général.

… en réalisant un don non-fléché

« Avocat bordelais, j’ai connu la fondation Bordeaux Université via le Forum Montesquieu et sa Clinique du Droit (lien).

J’ai trouvé que l’existence de cette fondation était une réelle chance pour les étudiants du campus. En visitant le site de la fondation puis en contactant l’équipe je me suis rendu compte que je ne souhaitais pas soutenir un projet en particulier mais juste que mon don puisse aider  là où il manquerait un peu d’argent pour donner l’impulsion d’une nouvelle initiative ».

C’est le conseil d’administration qui a affecté mon don sur un projet qui en avait besoin. Trois mois plus tard, la fondation m’a informé j’avais contribué à financer des bourses de mobilité pour des étudiants se déplaçant à un concours international au MIT…

Dont ils sont ressortis 1er dans la catégorie écologie ! J’étais ravi ! ».

… en apportant mon soutien au financement des missions générales de la fondation

« Lorsque l’équipe de la fondation m’a approchée pour la première fois, je n’avais encore jamais entendu parler de cette structure, ou des actions qu’elle menait sur le territoire. Bien qu’ayant fait toute ma carrière à Paris, j’ai réalisé tout mon cursus universitaire à Bordeaux.

Touchée et impressionnée par les actions soutenues par cette fondation, par l’élan et le dynamisme qui aujourd’hui animait le site universitaire bordelais, j’ai voulu à ma façon, « rendre ce que l’on m’avait donné », saluer cet effort commun ; et cela sans soutenir un projet en particulier mais bien en aidant, autant que je le pouvais, l’une des chevilles ouvrière de cette ouverture de l’université sur le monde socioéconomique.

Cela fait maintenant quatre ans que je suis devenue mécène de la fondation Bordeaux Université. Tous les ans, je choisi d’affecter mon don aux « missions générales » de la fondation. »

… en devenant bénévole

« Au cœur des enjeux du fundraising et de la gestion des projets de la fondation Bordeaux Université, je suis bénévole depuis 5 ans.

Je collabore aux projets « santé » initiés par la fondation : les prix d’excellence santé par exemple ; je contribue à la recherche de nouveaux partenaires économiques ou industriels aquitains ; je m’implique personnellement lors des campagnes d’appels aux dons ou lors de l’élaboration des soirées santé de la fondation. »

Témoignage Paco DUCBOSQ,
Bénévole à la fondation depuis 2010.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins d'analyse et de confort de visite sur ce site. En savoir plus